Chili


Le Chili est ce pays d’Amérique latine qui borde l’Océan Pacifique sur sa longueur. À la frontière, il y a la Bolivie, l’Argentine et le Pérou, c’est la destination préférée des touristes pour ses différents types de paysage. De la Terre de Feu au désert d’Atacama, le Chili est un paradis touristique pour ses monuments remplis d’histoire, ses parcs nationaux et ses sites naturels qui n’existent nulle part ailleurs.

Un voyage au Chili est une vraie escapade comblée de merveilles entre les musées, les vignobles, les volcans, les sentiers de randonnées au paysage escarpé qu’on peut boucler par un petit détour aux îles de Pâques. À part ses sites incontournables, le Chili attire les vacanciers par son niveau de vie très abordable. Avec votre budget annuel de vacances, vous n’imaginez pas ce que vous pouvez découvrir à travers le pays.

Dans ce guide, nous allons vous lister les incontournables du Chili : les sites, les monuments, les activités touristiques qu’il ne faut pas rater, sans oublier l’accueil chaleureux que les Chiliens vous réservent.

En partant de Santiago, la capitale chilienne, nous allons découvrir le pays dans sa splendeur à travers ses paysages époustouflants.

 

Les endroits qu’il faut visiter au Chili

La fameuse Vallée de la Muerte

Connu aussi sous le nom de la Vallée de la mort, ce magnifique site invite les touristes à une randonnée à travers ses sentiers escarpés ou pour faire de l’équitation, et pourquoi pas du sandboard. La célèbre Vallée de la Muerte se situe dans la partie nord-est du pays, à côté de San Pedro d’Atacama. C’est dans un paysage martien que les guides embarquent les vacanciers pour une promenade au clair de lune. Si vous cherchez une sensation forte, louez une planche de sale pour faire un tour de sandboard à minuit avec l’animation d’un DJ. 

Le célèbre Parc national de la Vallée de la Lune

Situé également dans la région de San Pedro d’Atacama, le parc national de la Vallée de la Lune vous attend dans un paysage insolite avec ses pierres et ses sablés aux textures extraterrestres après une érosion de milliers. Vous pourrez partir en randonnée dans ce paysage lunaire à travers des formations rocheuses uniques. Pour cette activité, n’oubliez pas d’apporter votre bouteille d’eau, la température peut monter à 40°C en milieu de journée.

 

Découvrez les geysers d'El Tatio

Dans la même région, partez à la découverte de l’attraction touristique la plus populaire de San Pedro d’Atacama, les geysers d’El Tatio. C’est le troisième site de geysers au monde et le plus grand dans l' hémisphère sud, les agences de voyages y organisent des visites pour le lever du soleil, alors il faut se lever à 4 heures du matin pour découvrir cette merveille naturelle. Vous ne regrettez pas ce petit détour et apportez votre maillot de bain, les piscines thermales près du site vous attendent. 

La vie de luxe de Viña del Mar

Près de Valparaiso, Viña del Mar est considérée comme la Miami du Chili. Vous y vivrez le goût du luxe avec ses casinos, ses cafés haut de gamme et ses restaurants 5 étoiles en bord de la mer. Même si votre budget est assez serré, livrez-vous à une promenade pour un après-midi le long de la plage, vivez la vie de star chilienne. Si vous avez les moyens d’y rester une nuit, profitez de ses soirées de luxe, riche en animation et de DJing.

Sortez des sentiers battus

Le Chili regorge de trésors peu connus des touristes, mais qui méritent un détour, rien que pour leur originalité. Hors des circuits proposés aux voyageurs, vous pourrez faire une petite visite à Frutillar. Cette communauté vit au bord du lac dans la région de Los Lagos dans le sud du Chili. Tout près, dans la région d'Araucanie, il y a aussi la ville de Lonquimay, un endroit atypique situé au bord d’un lac à Malleco. En plein cœur de la Patagonie, les amateurs de photographie seront au paradis à Caleta Tortel, une station balnéaire dotée de passerelles comme rues. Pour ceux qui aiment la nature et les aventures, la ville de Coyhaique vous attend pour éviter la foule des sites plus connus.

Les îles de Pâques et ses monolithes

À 40 km des côtes chiliens, partez à la découverte des îles de Pâques avec ses 900 géants de monolithes. Embarquez sur îles, vous pourrez découvrir le paysage à cheval jusqu’au lac de cratère du Rano Kau et descendre les pentes du Rano Raraku pour admirer les fameuses statues moaï. Pour un farniente à la plage, les sables d’Anakena vous accueillent à bras ouverts. Avant de quitter les îles de Pâques, faites un selfie sur les 7 moaï d’Ahu Akivi (Ahu Atiu) au cœur de la péninsule, des montagnes verdoyantes vous serviront de toile de fond. À Hanga Roa, la seule ville de l’île, au pied du volcan Rano Kau, vous découvrirez les demeures basses typiques de l’île au milieu d'hibiscus géants et de frangipaniers. 

Les choses à ne pas rater pour découvrir le Chili

Visiter la cathédrale San Marcos

La cathédrale San Marcos a été réalisée par Alexandre Gustav Eiffel, l’architecte qui a sculpté la Tour Eiffel. Pour visiter ce patrimoine architectural chilien, faites une escapade à Arica, la ville la plus au nord du pays. Cette nouvelle cathédrale de style gothique a été bâtie pour remplacer celle détruite par un tremblement de terre en 1868.

 

Une petite dégustation dans les vignobles chiliens

Les vins chiliens sont connus des amateurs de la fameuse boisson, depuis plus de 4 siècles. À travers le pays, les vignobles se confondent au paysage du nord ou du sud. Grâce à la diversité des microclimats au Chili, ils produisent une variété de vin, plus délicieux les uns que les autres, même sur les meilleurs vignobles sont aux alentours de Santiago, la capitale. Pour une visite de 4 à 8 heures, il faut payer votre entrée, vous dégusterez ainsi les plus prestigieuses bouteilles de vin du Chili.

Une randonnée près des volcans chiliens

Au Chili, les volcans font partie du paysage. Parmi les plus célèbres, l’Ojos del Salado, le plus haut volcan actif du monde situé près de la frontière avec l’Argentine dans les Andes. Les vrais aventuriers seront partant pour une randonnée sur les volcans chiliens, la Villarica et l’Osorno sont bien connus des voyageurs explorateurs. Pour apprécier le paysage chilien lors de ces randonnées, sachez que les circuits durent entre 10 et 14 jours et apportez votre maillot de bain les stations thermales n’en manquent pas dans la région.

Une visite du Musée des Beaux-Arts s’impose

Au cœur de la capitale, Santiago, le Musée des Beaux-Arts est le plus prestigieux du Chili. Lors de votre visite, différentes expositions d’œuvres d’art n’attendent que vous. Les passionnés de sculptures, de photographies, de peintures ainsi que de médias numériques sont les bienvenus. Dans une bâtisse construite en 1910, découvrez une collection impressionnante dans une atmosphère très parisienne. Profitez-en, l’entrée est gratuite.

Faites la connaissance de Pablo Neruda

Visitez la maison de Pablo Neruda, le célèbre poète qui a fait du Chili son deuxième chez soi. Cette icône de la littérature chilienne avait des maisons à Valparaiso, Santiago et Isla Negra. Ce grand homme a fait de ses maisons, de vrais musées, avec ses livres, ses bibelots et ses pièces architecturales maritimes. Une visite chez Neruda vous emmènera au cœur de la culture et la poésie chiliennes du XXe siècle.

Trempez vos pieds dans la plus grande piscine du monde

Si votre voyage au Chili à un goût de luxe, séjournez au Crystal Lagoon et profitez de la plus grande piscine au monde. L’endroit est la destination phare de la station balnéaire de San Alfonso del Mar à Algarrobo, à 100 km à l'ouest de Santiago. Pour avoir une idée de ce qui vous attend, la piscine à elle seule a la taille de 20 piscines olympiques qu’il faut remplir avec 66 millions de gallons d’eau. C’est pour ces démesures que c’est le summum des piscines récréatives au monde.

 

Le coût d’un voyage au Chili

Si vous pensez voyager au Chili prochainement, voici le budget à prévoir pour l’hébergement, la nourriture et les activités touristiques que vous pouvez faire. Même si la vie au Chili est assez bon marché, il faut se préparer à ses dépenses pour éviter les mauvaises surprises en cours de route.

Hébergement

Pour dormir confortablement dans les dortoirs chiliens, il faut débourser 10 euros la nuit et les chambres privées sont à environ 20 euros. Dans la plupart des établissements, la connexion Wifi et le petit déjeuner sont offerts. Certaines auberges de jeunesse proposent même une cuisine indépendante si vous souhaitez préparer vos repas vous-même.

Au Chili, les hôtels économiques sont abordables, vous trouverez une chambre twin à partir de 40 euros et peut grimper jusqu’à 60 euros dans les établissements plus confortables. Assurez-vous que l’hôtel de votre choix dispose d’une connexion Wifi et offre le petit déjeuner.

Dans les Airbnb des plus grandes villes, une nuitée commence à 10 euros dans un hébergement partagé. Si une maison ou un appartement privé est approprié à votre famille, il faut débourser 25 euros par nuit.

Pour ce ceux qui partent en aventuriers, qui préfèrent les campings et dormir sous une tente, quelques terrains de camping sont éparpillés dans tout le pays, comptez 7 euros la nuit dans les sites touristiques peu fréquentés du Chili et préparez jusqu’à 40 euros pour les terrains au bord des plages.

 

Nourriture

Avec son étendu de littoral qui borde l’Océan Pacifique, la gastronomie chilienne est basée sur les fruits de mer en général. Attendez-vous à une carte de saumon, de morue, de crevettes ou de homards et j’en passe dans tous les restaurants du pays. Dans le nord, on aime plutôt la viande, surtout en barbecue, même les viandes d’Alpaga sont au menu.

Le Chili a son propre style culinaire pour montrer aux touristes la variété des produits locaux. Les plus populaires sont : le churrasco, un délicieux sandwich au steak ; les machas a le parmesana qui sont des palourdes préparées avec du vin blanc, sauté avec du beurre et du parmesan ; la chupe, un savoureux ragoût de fruits de mer et il y a aussi les empanadas à la chilienne.

Dans toutes les provinces du Chili, la nourriture est savoureuse même au niveau du prix. Mais, en allant plus au sud, vous constaterez une légère hausse à cause du prix de transport des produits. En majorité, les restaurants chiliens proposent un menu fixe à 7 euros pour le déjeuner, comprenant une entrée, un plat et une boisson. Pour le dîner, un steak accompagné d’un verre de vin et un apéro vous coûtera 40 euros. Si vous êtes plutôt fast-food du genre McDonald’s, cela ne coûtera que 5 euros.

Lors de vos balades dans les grandes villes, Santiago ou Valparaiso, sachez que la tasse d’un cappuccino est à 2,5 euros et la bière locale coûte 3,5 euros et une bouteille d’eau est à 1 euro.

Si vous prévoyez de cuisiner vos repas pour économiser de l’argent, il faut compter 30 euros par semaine à l'épicerie. Avec ce prix vous disposerez des aliments de base, pâtes, quinoa, légumes, viandes et du riz.

Si la Patagonie fait partie de vos destinations au Chili, augmentez de 30 % l’estimation ci-dessus pour les denrées alimentaires.

 

Activités

Pour les visites de parcs nationaux et les musées, le prix d’entrée est entre 5 à 25 euros, sauf pour les sites gratuits.

Au parc national de Torres del Paine, comptez environ 25 euros durant la haute saison et 13 euros en basse saison.

Si vous aimez le vélo, des circuits dédiés à l’activité sont proposés dans de nombreuses régions du pays. Pour une excursion à vélo de quelques jours, il faut payer entre 2 200 euros et 5 500 euros.

Les amateurs de sensations fortes peuvent pratiquer du rafting de 4 à 5 jours dans la Patagonie en compagnie de professionnels. Cette activité se négocie à 3 500 euros les circuits complets pour quelques jours. 

Les budgets pour un voyage en Chili 

Si vous voyagez en sac à dos avec un budget de 30 à 40 euros par jour, vous pourrez dormir dans une auberge, cuisiner vous-même vos repas, vous déplacer en transport commun et visiter les parcs et les musées qui proposent des entrées gratuites. Si vous aimez boire quelques verres, ajoutez 5 à 10 euros à votre budget journalier.

Si vous prévoyez un budget moyen de 80 euros par jour, passez votre séjour dans un Airbnb privé, utilisez les bus pour chaque destination et vous pouvez manger dans les restaurants bon marché et appréciés la cuisine locale, faire quelques trajets en taxi et vous offrir des activités payantes de temps en temps, visite de parcs ou de vignobles guidée.

Si votre budget tourne autour de 300 euros, offrez-vous des séjours dans les grands hôtels ou les lodges, optez pour une voiture de location pour découvrir le pays, ne limitez pas les visites guidées, buvez et mangez à volonté tout ce que vous aimez. Et n’oubliez pas de découvrir les sites incontournables.

 

Quelques astuces pour limiter les dépenses

Quel que soit votre budget pour un voyage au Chili, il est toujours important de dénicher les bonnes affaires pour s’offrir d’autres activités. Voici quelques astuces des locaux pour réduire au minimum vos dépenses au quotidien :

- Optez pour les supermarchés pour acheter vos bouteilles de vin. C’est moins cher que d’acheter dans les vignobles. Tous les magasins proposent de bons vins à 4,5 euros.

- Prenez le bus pour tous vos trajets, ils sont bon marché tout en restant confortables, surtout pour les voyages de nuit.

- Si vous séjournez dans la capitale Santiago, faites vos courses de légumes, de fruits, des produits locaux au marché de La Vaga, vous allez vivre une expérience unique.

- Si vous visitez les villes côtières, n’hésitez pas à marchander vos poissons au marché pour cuisiner vous-même votre plateau de fruits de mer. C’est aussi délicieux que dans les restaurants.

- Organisez votre voyage au Chili durant la saison intermédiaire, de novembre à mars. Il y a moins de monde, les prix sont au plus bas, il fait toujours beau et les Chiliens restent toujours si accueillants.

- Pour rejoindre les autres provinces, optez pour les micros ou les colectivos, ce sont des bus réguliers qui desservent tout le pays, renseignez-vous aux locaux.

- Avant votre départ pour le Chili, recherchez un couchsurf, dans les grandes villes de préférence. Vous bénéficierez d’un logement gratuit et d’un guide local.

- Ou vous pourrez séjourner dans un Hola hôtels qui est un réseau d’auberge couvrant toute l’Amérique de Sud. Les membres de la communauté ont 10% de réductions dans les fraises et différentes réductions sur la nourriture et les activités quand sera à destination. L’adhésion est gratuite et le groupe vous invite à vous engager dans ses actes de protection environnementale.

- À Santiago, des visites à pied sont proposées aux plus aventuriers. Pour découvrir la ville, à travers son histoire, ses monuments architecturaux et ses habitants très accueillants.

 

Le transport au Chili

Les transports publics

Dans la capitale, Santiago, les transports publics desservent l’ensemble de la ville à bon prix. Pour parcourir les rues de la ville, il faut se procurer une carte BIP, un abonnement de bus rechargeable que vous pourrez recharger 1 euro et qui coûte 2 euros environ.

En basse saison, attendez-vous que les micros, les bus locaux soient moins fréquents.

Si vous comptez rejoindre les grandes villes et les villes régionales du Chili, le bus est le plus abordable. Ils ont le confort nécessaire pour tout trajet avec les sièges inclinables et les rideaux que vous pourrez tirer pour avoir un peu d'intimité si vous voyagez la nuit. Parmi les entreprises qui desservent le pays, les meilleures sont Turbus et Pullman.

Pour un trajet Santiago – Antofagasta, cela vous coûtera 25 euros, entre Santiago et Valparaiso, le trajet est à environ 3 euros et 4 euros. Pour traverser le pays du nord au sud, un trajet de 40 heures entre Santiago et Punta Arenas est à 60 euros environ.

Le train chilien

Un voyage en train à travers n’est pas possible, car le réseau ferroviaire chilien se limite à quelques trajets reliant Santiago à Curico, Talca, Linares et Chillan dans des voitures climatisées. 

Le transport aérien au Chili

Les vols au Chili sont parmi les moins chers en Amérique. Il est recommandé de prendre l’avion pour rejoindre Santiago à Antofagasta, vous ne payerez que 40 euros. Le prix est le même pour les vols de Santiago à La Serena, Calama, Arica, Conception et Puerto Montt.

Parcourir tout le pays est encore plus abordable comme trajet. Un vol pour Puerto Natales en partant de Santiago se négocie à 60 euros, pour un aller-retour à l'île de Pâques, il faut payer 330 euros environ. 

Louer une voiture au Chili

La location de voiture est très pratique pour découvrir tout le pays. Conduire au Chili est plus sûr et les routes sont bien entretenues dans la plupart des pays. Une location d’une semaine est tarifée à 165 euros. 

La bonne période pour découvrir le Chili

Sachez que l’été au Chili est entré en décembre et février, vu que le pays dans l’hémisphère sud. À cause des différents paysages, passant de toundra au désert aride et les hauts montages, le pays s’offre tous les caprices et les merveilles météorologiques. Attendez-vous à une grosse chaleur de 30 °C dans la capitale de Santiago et à un peu de fraîcheur à 13 °C en allant plus au Sud, à Torres del Paine.

 

Durant l’hiver, le Chili est pratiquement inhospitalier, car les températures descendent en dessous de zéro avec de la neige dans les hautes montagnes. À -15°C, vous comprendrez pourquoi le Chili n’attire pas les voyageurs en hiver.

Vous pourrez reporter votre voyage au Chili durant la saison intermédiaire, car il fait plus moins beau partout dans le pays, il n’y a pas foule et les prix sont moins chers. Pendant l’automne et le printemps, le Chili s’offre son plus bel apparat, une période parfaite pour visiter Torres del Paine et faire du farniente sur les plages chiliennes.