Comment dénicher les bons plans pour des billets d’avion pas chers ?

S’il y a bien un moyen de transport qui a toujours la cote auprès des voyageurs, c’est bien l’avion. En plus du confort exceptionnel que l’on ressent à bord de l’engin, on peut être sûr de réaliser un long trajet en un temps-record par la voie des airs. Le trajet se déroule dans une atmosphère propice à la détente si bien qu’on peut pleinement profiter du voyage pour se reposer. Par ailleurs, l’avion demeure le moyen de déplacement le plus sûr, sans oublier que les risques de bouchons sont nuls dans les nuages. Avec autant d’avantages, il est tout à fait normal que les billets soient si coûteux pour ce type de moyen de locomotion. Bien sûr, avec le nombre d’avions en circulation et de compagnies aériennes qui augmente chaque année, les offres sont devenues de plus en plus abordables. Cependant, pour bien profiter des bons plans et voler à moindre, quelques bonnes pratiques demeurent réellement efficaces.

Oublier les astuces bidons

Depuis des années, des techniques miraculeuses concernant la recherche de vols pas chers circulent sur la toile. Ces prétendues astuces piègent les voyageurs dans des situations difficiles dans lesquelles ils se retrouvent très vite pris au dépourvu. Véritables mythes, ces solutions se multiplient pourtant sur le web. Bien sûr, certaines de ces pratiques auraient peut-être été vraies à une certaine époque. Mais dans l’état actuel des choses, le mieux serait de les délaisser. Ainsi, il est important de rappeler que le fait d’avoir acheté son billet un jour de mardi n’aura pas d’effet sur le tarif à payer. Même principe pour la recherche par navigation privée : cette approche n’implique pas forcément qu’il sera plus facile de trouver les offres les plus intéressantes.

En outre, même si certains outils et comparateurs permettent une estimation des prix que peuvent proposer les enseignes et la date idéale pour effectuer une réservation, rien n’est vraiment sûr. Les compagnies peuvent toujours changer de politique ou modifier leurs propositions du jour au lendemain. D’ailleurs, les professionnels utilisent aujourd’hui des outils innovants qui leur permettent de calculer et de fixer les tarifs en fonction des besoins des voyageurs, de la période de l’année, des fréquentations touristiques, et même de la situation météorologique. Alors, oui, c’est bien d’avoir recours à des astuces, mais c’est toujours préférable de s’assurer qu’elles vont fonctionner.

Choisir ses dates de voyage avec beaucoup de flexibilité

Comme il a été rappelé précédemment, prédire exactement la date idéale pour réserver son billet et bénéficier d’un vol pas cher est quasi impossible. En revanche, on peut toujours garder une certaine marge dans le choix des dates et des heures de voyage. Souvent, c’est juste une question de bon sens. Les tarifs seront élevés à certaines périodes de l’année (Noël, le jour de la fête nationale, les vacances et autres), mais peuvent être plus abordables à d’autres moments. En Europe, par exemple, les prix des vols sont pratiquement réduits à moitié pour certaines destinations durant l’automne ou la saison froide. Les routards qui souhaitent visiter des grandes villes comme Paris peuvent profiter de ces belles occasions pour partir.

Outre les vols hors saison, il faut savoir que les offres des compagnies aériennes sont aussi plus abordables en milieu de semaines que pendant le week-end. Le fait est que les déplacements sont assez nombreux en fin de semaine si bien que les professionnels estiment qu’ils peuvent augmenter leurs prix et maximiser leur CA. Pour finir, de nombreux voyageurs ont constaté que les vols de nuit (ou très tôt le matin) sont moins chers que ceux qui s’effectuent pendant la journée. Cette astuce reste à vérifier, mais cela paraît logique avec la différence entre les nombres de voyageurs.

Opter pour des destinations vers lesquelles les vols sont moins chers

En tant que passionnés de voyage, on aura toujours des préférences en ce qui concerne les destinations à visiter. Toutefois, la flexibilité sera de rigueur quand on veut découvrir le monde et acheter ses billets d’avion à moindre coût. On peut toujours privilégier les pays vers lesquels les vols sont moins chers et remettre les autres à plus tard. Actuellement, certaines plateformes proposent des fonctionnalités permettant aux voyageurs d’avoir un rapide aperçu des destinations les moins chères depuis un aéroport donné. Ainsi, les globe-trotters peuvent organiser leur parcours en fonction de la situation des prix.

L’outil Google Flights suggéré par le géant des moteurs de recherche en est une belle illustration. Le site affiche une carte du monde avec les vols des compagnies aériennes enregistrées. L’internaute peut indiquer les dates et l’aéroport ainsi que d’autres critères particuliers afin d’affiner la recherche. La plateforme lui propose ensuite les destinations les moins chères en fonction de sa requête. Normalement, le voyageur trouvera toujours une offre susceptible de l’intéresser. L’astuce est de ne pas être trop exigeant avec ses choix de destinations. Les plus patients sauront profiter des opportunités au bon moment et au bon endroit.

Le « low-cost » pour des billets assurément pas chers ?

Ces dernières années, certaines compagnies ont eu la bonne idée de proposer des formules « low-costs ». Ces offres pas chères sont une véritable alternative à celles des enseignes traditionnelles qui revoient rarement leurs tarifs. Les voyageurs sauront qu’actuellement les vols à bas prix concernent aussi bien les petits trajets que les lignes long-courriers. Mais ce sera toujours en sachant bien choisir leurs compagnies aériennes que les globe-trotters pourront réaliser des économies considérables sur leur budget transport. Les meilleures offres de billets pas chers concernent surtout les compagnies aériennes indiennes et celles du Moyen-Orient. Toutefois, les offres bon marché existent dans toutes les régions du monde.

Ainsi, aux États-Unis, par exemple, les meilleures offres low-costs sont proposées par des grandes compagnies comme :

  • Sud-ouest
  • Allegiant Air
  • Frontière
  • Spirit Airlines
  • Sun Country Airlines

Un peu plus au nord, au Canada, de nombreuses enseignes ont également décidé d’adopter cette politique. On peut, entre autres, citer :

  • Air Canada Rouge
  • WOW Air
  • Porter
  • Air Transat
  • Flair Airlines
  • Swoop
  • Jetlines

En Asie, on retiendra surtout les compagnies réputées :

  • Dragon Air
  • Jet d’épice
  • Spring Airlines
  • Vietnam Airlines
  • Nok Air
  • T’Way Airlines
  • Vanilla Air
  • Air Asia
  • Tiger Air
  • Air de Jeju
  • Jetstar
  • Hong Kong Express
  • Scoot
  • Peach Air

Et même si les tarifs sont assez élevés en Europe, certaines compagnies européennes ont quand même tenu à suivre la tendance. Les plus connues sont :

  • Wow Air
  • Eurowings
  • Flybe
  • Norwegian Air
  • Wizz Air
  • Vueling
  • Ryanair
  • Easyjet
  • Aigle Azur

Certaines compagnies aériennes décident d’afficher les prix en omettant de préciser les éventuels frais qui risquent d’augmenter la facture. Ces offres sont à distinguer des véritables formules low-costs. Pour éviter de se tromper lors de l’achat des billets, il est important de vérifier que tous les éléments sont indiqués incluant les charges annexes (frais liés à l’impression de la carte d’embarquement, à l’enregistrement des bagages et autres).

Le vol direct : une solution pratique, mais pas toujours

L’avion étant un moyen de locomotion très plébiscitée pour sa rapidité, les voyageurs choisissent toujours les vols directs pour aller d’une région à une autre. Cependant, cette pratique n’est pas toujours avantageuse quand on veut voler à moindre coût. Le fait est que la différence de prix peut se compter en centaine d’euros entre un vol direct et un trajet indirect. C’est par exemple ce que l’on peut constater avec une offre directe vers Paris et une autre proposition qui consiste à faire escale à Dublin pour rejoindre la ville Lumière. Bien sûr, il ne s’agit pas ici d’une escale technique, mais d’un véritable changement d’appareil (et parfois même de compagnie aérienne). Le transfert prendra un peu plus de temps, mais la somme économisée en vaudra vraiment la peine.

L’astuce, pour bénéficier d’un vol réduit, consiste ici à comparer les tarifs. Après avoir découvert les prix d’un vol direct vers une destination précise, on accède à un outil de planification de parcours comme Google Flights. Là, on précise la région (le continent) que l’on souhaite atteindre. Les prix vers les pays ou les zones environnantes vont apparaître. Il suffit ensuite de faire un petit calcul pour constater la différence de coût entre le trajet avec escale et l’option directe. Il faudra quand même prévoir un seuil puisque la réduction ne sera pas vraiment intéressante en dessous de 150 dollars. Pour les voyageurs qui utilisent des comparateurs tels Airwander, les escales et les offres des compagnies aériennes à bas prix sont affichées afin de faciliter le calcul.

Utiliser divers sites et outils pour affiner ses recherches de vols pas chers

Puisque les comparateurs et les sites des voyagistes sont les outils les plus utilisés quand il s’agit de trouver des vols pas chers, autant opter pour les meilleures plateformes. Il faut savoir que tous les sites ne fonctionnent pas de la même manière. Apparaître dans les résultats de certains moteurs de recherche est payant pour les compagnies aériennes. Celles qui ne peuvent pas régler cette commission ne seront donc pas prises en compte. Dans d’autres cas, les offres des enseignes dans certaines régions ne sont tout simplement pas répertoriées. Et puis, il y a les comparateurs qui sont affiliés aux compagnies elles-mêmes et où les offres des dites compagnies seront toujours mises en avant. La seule façon de dénicher les véritables bons plans consistera à effectuer ses recherches sur plusieurs outils. Mais avant, encore faut-il bien les choisir.

Les comparateurs les plus fiables sont ceux qui n’ont aucun lien d’affiliation avec les compagnies aériennes et qui incluent les enseignes bas prix dans leur répertoire. Ce genre de plateforme affiche souvent de nombreuses publicités sur sa page d’accueil puisque c’est son seul moyen d’assurer son CA. L’autre critère de choix concerne l’ergonomie et le design du site. Un moteur de recherche facile à utiliser et disponible en appli mobile sera toujours plus intéressant. Selon les retours d’expériences de nombreux utilisateurs, les outils comme Momondo, Google Flights et Kayak sont les meilleurs. En outre, il faudra aussi s’assurer que les résultats seront affichés précisément en fonction des éléments indiqués. C’est pour cette raison que les offres sur certains outils sont souvent représentées sous forme de packs « all inclusive » (vols, hébergement et location de voitures). Ainsi, le voyageur peut facilement estimer l’ensemble de son budget.

Bénéficier des offres spéciales « étudiants »

Pour faciliter la mobilité des jeunes et en faire une clientèle fidèle, de nombreuses compagnies aériennes proposent des offres spéciales étudiants. Les prix ont été revus à baisse permettant ainsi aux voyageurs de faire de belles économies. Les réductions sont surtout accessibles aux étudiants de moins de 26 ans. Le rabais peut alors aller jusqu’à plus de 30 %. Mais ces billets pas chers sont très prisés. Il est donc important de réserver son vol le plus tôt possible (des semaines ou même des mois à l’avance). Là encore, il faudra faire preuve d’une grande flexibilité puisque même quand on sait où on veut se rendre et à quelle date, il se peut qu’on change d’itinéraire pour pouvoir bénéficier des réductions.

En effet, il se peut qu’on ait réservé un billet pas cher, mais que le trajet tombe en pleine période de fête ou de vacances dans la destination qu’on a choisie. Les tarifs vont être surtaxés. Il faudra attendre ou remettre son voyage à un jour. Mais il arrive aussi que les prix aient augmenté parce qu’ils incluent d’autres éléments comme un hébergement à moindre coût ou une location de véhicule pas cher.

Bien sûr, les offres spéciales étudiants ne sont pas à confondre avec celles de certaines compagnies. Il peut arriver que des enseignes suggèrent des offres similaires, mais avec des frais et des suppléments cachés. Pour éviter ces propositions calculées, l’astuce est de vérifier que tout est bien inclus dans le tarif affiché sur les sites des compagnies ou sur les comparateurs. Dans le cas contraire, il vaut mieux opter pour une autre stratégie.

Opter pour des billets « mixtes »

Par billets mixtes, il faudra comprendre des vols que l’on a réservé en combinant et en associant les offres des compagnies aériennes. Le principe est un peu le même qu’avec les vols avec escales qui reviennent largement moins chers qu’avec un trajet direct. Sur les sites de réservations, l’astuce est d’accéder aux offres de nombreuses enseignes. On aligne les offres en fonction de l’itinéraire le plus intéressant. Concrètement, on obtiendra un voyage constitué de différentes étapes avec des vols à moindre coût d’un aéroport à un autre. L’idée est de toujours s’assurer d’avoir choisi la proposition la plus économique.

Différentes plateformes permettent aux voyageurs de planifier leurs vols en tenant compte de cette bonne pratique. Outre le fameux outil de Google Flights, les plateformes comme Kiwi.com et Voyage AMEX sont aussi des solutions à ne pas oublier, notamment pour les transferts depuis l’Europe vers l’Amérique (et vis versa).

Les programmes de fidélisation et le travel hacking

Afin de remercier leur clientèle de leur fidélité, les compagnies aériennes mettent souvent en place des programmes de fidélisation. Il s’agit d’offres promotionnelles que seuls les voyageurs les plus actifs peuvent souscrire normalement. Cependant, il existe aujourd’hui une méthode qui permet aux globe-trotters de bénéficier de ces offres billets d’avion pas chers : le travel hacking. L’astuce est de s’inscrire au programme de récompenses des enseignes et d’accumuler des points ou des miles en effectuant ses achats courants sur les sites des partenaires des compagnies aériennes (ou en réservant ses billets sur les plateformes des entreprises affiliées). Les points et miles obtenus peuvent être échangés en une belle remise sur les prochains vols.

Dès l’inscription au programme de fidélisation, les voyageurs obtiendront un petit bonus en ayant choisi d’utiliser la carte de crédit d’une banque partenaire ou une carte spéciale client (à commander préalablement). Les achats en lignes viendront augmenter le nombre de miles. Mais pour les globe-trotters qui ne souhaitent pas dépenser, les enquêtes, les jeux divers et autres formes d’offres spéciales sont des solutions à ne pas délaisser. Certains aventuriers parviennent à gagner des millions de miles par an grâce au « piratage de voyage ». C’est ce qui leur permet de voyager gratuitement à travers le monde sans se soucier d’un éventuel problème de budget en ce qui concerne le transport.

Recevoir les bons plans directement dans sa boîte mail

Si les voyageurs ne sont pas très à l’aise avec les recherches et les comparateurs, l’autre solution serait de s’assurer de recevoir les offres de billets pas chers directement dans leur boîte mail. Ainsi, ils pourront toujours garder un œil sur les propositions intéressantes. Pour ce faire, le plus simple est de s’inscrire aux listes de diffusion des compagnies aériennes. Certains comparateurs proposent également ce genre de fonctionnalités. Parmi les sites les plus intéressants, vous avez les Pirates de vacances, les Scott’s Vols pas chers, le Vol secret, l’Airfarewatchdog ou encore L’accord de vol.

Le principe est assez simple. À chaque mise à jour effectuée sur les vols bon marché disponibles, les membres reçoivent un message d’alerte ou une notification. En général, les vols à moindre coût suggérés sont des offres occasionnelles disponibles en un temps très limité (24 h au maximum). Le voyageur devra surveiller constamment sa boîte mail pour éviter de passer à côté d’une belle opportunité. Avec un peu de chance, les globe-trotters pourront obtenir des billets classe affaire à moindre coût pour un vol long-courrier d’un continent à un autre.

Préférer les offres individuelles aux formules familiales

Actuellement, les compagnies aériennes proposent des forfaits destinés spécialement aux couples et aux familles. Les offres paraissent vraiment intéressantes à première vue puisque les réservations s’effectuent en une seule fois et les passagers ont le choix de choisir leurs sièges dans l’appareil. Toutefois, les globe-trotters avertis constateront que les tarifs sont assez élevés si on les rapportait à un seul individu.

Le fait est, qu’avec ces offres spécifiques, les enseignes calculent leurs prix en tenant compte du barème le plus élevé. Ainsi, si pour une famille de 4 personnes les premiers sièges sont plus abordables et que le dernier est un peu plus coûteux, le prix du billet sera calculé à la base de ce dernier. Le mieux serait alors d’effectuer ses réservations en une seule personne ou de les faire individuellement. On peut ensuite s’assurer de choisir les sièges les plus rapprochés si on veut rester ensemble une fois à bord de l’appareil.

Réserver dans une autre devise

Ce n’est pas très fréquent, mais il arrive qu’un billet réservé dans une autre devise revienne moins cher que lorsqu’il a été acheté dans la monnaie du pays de résidence. Le fait est que certaines devises sont fortes et d’autres plus faibles. Les compagnies aériennes tiennent compte de cette énorme différence pour proposer leurs tarifs en fonction des pays qu’elles desservent. L’astuce consiste ici à vérifier que les enseignes existent dans diverses versions (anglaises, chinoises, françaises, espagnoles ou autres).

Il suffit ensuite de comparer les prix affichés. Dans le meilleur des cas, un même billet pour un même vol et une même classe permettra aux voyageurs de faire une centaine d’euros d’économies (s’assurer d’avoir bien réglé son achat avec une carte sans frais de transaction). Bien sûr, avec les applis et les sites qui se modernisent à une vitesse incroyable, il est rare de trouver une telle opportunité, mais le résultat vaut vraiment la peine d’essayer.

Le mot de la fin

Au début, certaines des astuces proposées dans cet article demanderont beaucoup de temps pour être applicable. Il est d’ailleurs conseillé d’effectuer ses réservations un peu plus tôt pour pouvoir les annuler au cas où on découvre une autre offre avantageuse. Avec le temps, les voyageurs s’habitueront rapidement à la manipulation des outils et des comparateurs suggérés. Les bons plans deviendront alors plus faciles à dénicher. Les globe-trotters les plus persévérants se verront gratifier de belles offres de billets pas chers qu’ils ne sont pas prêts d’oublier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *